L'assurance habitation et le cas du vent violent

L'assurance habitation et le cas du vent violent

Plusieurs régions de la France ont été récemment touchées par des vents violents. Le changement climatique demeure souvent la cause citée pour expliquer les intensités anormales des vents. Les personnes résidant dans les zones à risques ont intérêt à souscrire une assurance habitation pour prévenir les dégâts du vent violent. Mais ce dernier étant imprévisible, même ceux qui vivent dans les endroits peu exposés à ce vent dévastateur ont intérêt à en choisir une.

Tempête ou vent violent : pourquoi une assurance ?

Lorsque la vitesse du vent dépasse les 60 km/h, la situation devient critique, car il s'agit d'un vent violent. Les phénomènes venteux extrêmes se font de plus en plus ressentis en France et sont souvent à l'origine de dégâts spectaculaires. Chute d'arbres dans la propriété, toiture et/ou clôture arrachée(s) sont autant de risques pouvant survenir à la suite d'une forte rafale. Une assurance habitation pour prévenir les dégâts du vent violent ouvre alors la voie vers une indemnisation pour les dommages subis. La garantie « Tempête » avec un contrat multirisque habitation concerne les dégâts dus à l'action directe du vent. Elle peut aussi couvrir les conséquences d'un objet projeté à la suite des rafales.

Faire le bon choix pour une assurance habitation contre le vent violent

La garantie contre le vent violent dans une assurance habitation se déclenche presque automatiquement après déclaration du sinistre causé par des vents soufflant à plus de 100 km/h. Plusieurs acteurs dans l'assurance proposent cette garantie comme la compagnie d'assurance MAAF, une enseigne appartenant à la société Covéa. La prise en charge après un vent violent relève du régime de l'indemnisation après les tempêtes et non pas des catastrophes naturelles.

Référence en matière d'assurance en ligne depuis 2008, Amaguiz propose aussi un contrat d'assurance habitation avec garanties et options intéressantes. La souscription à cette filiale de Groupama se fait entièrement en ligne, tout comme la déclaration de sinistre. Cette praticité dans les démarches à suivre lui a permis de s'imposer dans le secteur. Nombreux assurés ont déjà d'ailleurs décidé de faire confiance à cette jeune compagnie pour une assurance habitation afin de prévenir entre autres les dégâts du vent violent.

Ce qu'il faudrait savoir sur la déclaration du sinistre

La majorité des dommages matériels survenus après un phénomène de vent violent est prise en charge par une compagnie d'assurance. Le sinistré dispose d'un délai de 5 jours pour effectuer sa déclaration par téléphone, par mail ou via une lettre recommandée. Une assurance habitation pour prévenir les dégâts du vent violent concerne également les dégâts pouvant survenir au cours des 2 jours qui suivent une tempête. Pour le dédommagement, l'assuré sera amené à présenter une preuve de la forte intensité du vent. Voilà pourquoi il s'avère important d'avoir en sa position une attestation de la station la plus proche de sa résidence. Une liste chiffrée des objets abîmés ou perdus ainsi qu'un descriptif des éventuels dégâts seront ajoutés aux documents à fournir auprès de l'assureur.